Quels sont les objectifs de la transition écologique et sociale dans le BTP ?

BTP

Le secteur de la construction mise aujourd’hui, plus que jamais, sur des solutions innovantes et surtout respectueuses de l’environnement. Face à l’enjeu climatique, il devient nécessaire de repenser les méthodes de construction et d’aménagement des villes. Cette démarche s’inscrit dans une logique de durabilité des bâtiments et de réduction de leur impact énergétique. Pourquoi les experts du bâtiment envisagent une transition écologique et comment procèdent-ils ? 

Transition écologique et sociale dans le BTP : trois objectifs majeurs

De nombreux groupes BTP ont fait le choix d’une construction responsable en misant sur une réduction des nuisances et de l’empreinte carbone des bâtiments. Par exemple, sur le site leongrosse.fr, les professionnels adoptent des solutions concrètes orientées vers la sobriété énergétique. Quels buts poursuivent-ils ?

Réduire l’empreinte carbone du secteur BTP

La transition écologique vise à inverser la tendance négative qui s’est observée au cours des dernières décennies. En effet, le secteur du bâtiment représente jusqu’à 43 % des consommations énergétiques françaises analysées sur une période d’une année. En France, le bâtiment génère encore, aujourd’hui, près de 23 % du taux global de gaz à effet de serre. Ces chiffres sont peu reluisants et annoncent de sérieux bouleversements si rien n’est fait à temps.  Entre la destruction de la couche d’ozone, la fonte des glaciers et le réchauffement de la planète, chacun est désormais conscient de l’urgence climatique. Heureusement, plusieurs solutions existent pour limiter l’empreinte carbone des bâtiments. Pour les constructeurs du BTP, la transition écologique concerne tant le choix des matériaux que l’organisation structurelle des édifices.

Faire baisser la consommation énergétique des bâtiments

En limitant l’empreinte carbone des bâtiments, les experts du BTP cherchent à optimiser l’efficacité énergétique et, à terme, à réduire la consommation des constructions. Ils misent alors sur des techniques modernes et innovantes qui permettent, par exemple, de limiter les besoins en chauffage et en ventilation. L’isolation thermique représente l’un des principaux domaines d’intervention. En effet, il faut noter que lorsqu’un bâtiment est correctement isolé, il offre un excellent confort en toute saison.  La consommation énergétique est alors optimisée à deux niveaux. D’abord, il n’est pas nécessaire de faire fonctionner le chauffage à plein régime pour maintenir une température agréable au sein des locaux. En effet, une isolation efficace empêche les infiltrations de froid et réduit le taux de déperditions énergétiques. Ensuite, il faut noter que toute la chaleur fournie se maintient à l’intérieur du bâtiment. En limitant les fuites d’énergie, il est possible d’optimiser la consommation des installations de chauffage. 

Prendre en compte les aspirations sociales et communautaires

Dans le secteur de la construction, la transition écologique vise à mieux considérer les besoins des communautés en travaillant à l’amélioration de la qualité de vie. Cela consiste, par exemple, à créer des espaces sains et conviviaux qui prennent en compte plusieurs facteurs comme la qualité du chauffage, l’aération, la luminosité et l’insonorisation. De même, cette transition favorise la construction d’habitats abordables et accessibles à tous. Ainsi, les communautés peuvent se loger décemment et confortablement, tout en profitant d’une excellente qualité de vie sur plusieurs générations. 

Quelles actions s’inscrivent dans une démarche de transition écologique et sociale ?

De nombreuses actions peuvent être menées dans une logique de transition écologique et sociale. Les constructeurs BTP sont les premiers acteurs de cette démarche et ils sont soutenus par les gouvernements. Voici quelques-unes des attitudes qu’ils adoptent en ce sens. 

L’utilisation de matériaux recyclables

Dans une logique de préservation des ressources naturelles, les constructeurs avertis misent de plus en plus sur des matériaux recyclables. Ceux-ci présentent une bonne durée de vie, car ils peuvent servir pendant plusieurs cycles. De même, les matières épuisables sont mieux préservées, ce qui contribue à protéger la planète.

La réduction des matières polluantes

L’adoption de matières et de technologies bas-carbone aide à limiter la production de déchets. À terme, cette solution vise à faire baisser le taux de pollution et à créer un environnement sain et agréable pour tous. En effet, les constructeurs écoresponsables sélectionnent uniquement des matériaux dont le processus de transformation ne provoque pas le rejet de matières polluantes. De même, ils adoptent des technologies peu énergivores et compatibles avec les énergies vertes. 

La diminution de la consommation énergétique

La limitation des besoins énergétiques constitue aussi une action positive en faveur de l’environnement. En optimisant la qualité de l’isolation et du chauffage, les bâtiments sont beaucoup mieux protégés. Dans le même temps, cela permet de faire baisser leur consommation énergétique.  Grâce à ces différentes actions, les constructeurs engagés contribuent à la protection de l’environnement et à la réduction des dépenses énergétiques. Pour réussir sa transition écologique et sociale, il est conseillé de contacter un groupe BTP engagé dans une démarche écoresponsable.   

Les choses indispensables pour une maison écologique
Qu’est-ce que la permaculture ?

Plan du site